NEWSYOUNG.FR
Now Reading:

12 et 13 juillet, jours bénis pour le football français.

12 et 13 juillet, jours bénis pour le football français.

« La France est Championne du Monde ! » – Pour les nostalgiques, cette célèbre exclamation renvoie à un certain 12 juillet et à la victoire des Bleus 3-0 sur le Brésil en finale de la Coupe du Monde 1998. Depuis 15 ans, on rêve que chaque compétition disputée par l’équipe de France de football nous replonge dans une immense joie, en vain.

Le manque d’harmonie, la mauvaise gestion du groupe ainsi que le comportement de quelques joueurs pointés du doigt par de nombreux détracteurs, à juste titre ou non, sont des facteurs de non réussite.

Face aux mauvais résultats de l’équipe première, les « suiveurs » – groupe espoir ou d’âges inférieurs – ne baissent pas les bras pour autant et, bien au contraire, forcent leurs talents pour prétendre pouvoir frapper à la porte de la grande équipe de France.

Une génération précoce.

Ce 13 juillet est peut être le début d’une nouvelle ère. L’équipe de France des U20 – rapport à l’âge maximum des joueurs – vient d’inscrire une ligne supplémentaire sur le palmarès de la plus prestigieuse Coupe. En battant l’Uruguay (0-0 puis 4 tab à 1), ils sont devenus Champions du Monde !

Auteurs d’une compétition exemplaire, les Bleuets – comme on a coutume de les appeler – sont parvenus à se hisser en finale en battant successivement, après les phases de poule, la Turquie (4-1), l’Ouzbékistan (4-0) et le Ghana (2-1).

Contre l’Uruguay, le temps réglementaire n’a pas suffit mais la séance de tirs au but nous a fait faire la connaissance d’un grand gardien : Alphonse Areola. Pourtant remplaçant au PSG, il a arrêté deux tirs uruguayens et ainsi porté la France sur le toit du monde.

Une page se tourne donc pour laisser place à un avenir du ballon rond bien plus lumineux pour notre nation.

Certes, nous entendrons sûrement dire que « ce n’est que la catégorie U20 » mais n’oublions pas que ce sont sans nul doute ces joueurs là qui porteront très prochainement le maillot de l’équipe première. Et puis, ne trouvez vous pas que, dans cette vague actuelle de mauvaises nouvelles, un peu de bonheur ne fait pas de mal…

Crédit photo : Europe 1

Share This Articles
Written by

Curieux de l'actualité, je suis devenu passionné par le journalisme. Ne laissant aucun domaine de côté, j'ai tout de même une préférence pour les thèmes culturels et sportifs.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.