NEWSYOUNG
Now Reading:

Aline : L’amour et la nuance

Aline : L’amour et la nuance

Très peu nombreux sont, depuis le début de l’année, les albums francophones qui valent vraiment le détour. Bien sûr on retiendra une poignée de titres (Flingue dessus, Réel, Baisse ta vitre) du globalement réussi Paris Sud Minute par 1995. On s’attendait le 18 février à pouvoir savourer le nouveau Damien Saez, raté, il faudra se contenter jusqu’au mois prochain de Miami, single toutefois très prometteur. À des kilomètres de ces flows efficaces et désabusés, le groupe Aline étonne avec Regarde le ciel, son premier album sorti le 7 janvier.

Sur la pochette une vénus en marbre assise sur une plage. Le ciel, le soleil et la mer. Révélateur du contenu de l’album : le groupe au nom du slow de Christophe nous apporte bien une parcelle de de ciel bleu au cœur de l’hiver. 12 titres comme un souvenir d’été alors qu’il neige, mais un souvenir d’été ultraréférencé, où se mêlent tant de prénoms et de visages qu’on ne sait plus précisément d’où ils viennent. Les Copains, ça ressemble à The Cure, ou à du François de Roubaix dans un film en technicolor, ou à quelque tube de surf music d’il y a bien cinquante ans. Teen Whistle évoque Indochine, bien sûr, mais d’où vient cette flûte irlandaise ? D’un 33 tours des Pogues ? Tiens, les Quatre nuages de Laurent Voulzy ne seraient-ils pas divisibles par les Deux hirondelles d’Aline ? Ils auraient pas piqué au moins neuf notes à Porque te vas dans Je bois et puis je danse, certes sur un tempo un peu plus lent ?

L’important avec Aline, ce n’est pas d’où ils viennent mais où ils vont. C’est facile de leur jeter la pierre, qui peut faire de la pop d’aujourd’hui sans s’inspirer de la pop d’hier ? Qui peut faire du Lescop sans connaître son Daho ? Je bois et puis je danse a un petit air de déjà-vu qui n’entame en rien son originalité, sa délicatesse électro eighties, et son texte absolument parfait, tout en Nuance, au sens verlainien du terme :

 « Car nous voulons la Nuance encor,
Pas la Couleur, rien que la nuance !
Oh ! la nuance seule fiance
Le rêve au rêve et la flûte au cor ! »

Cette chanson belle et sentimentale, et tout l’album, sont de longues fiançailles du rêve avec le rêve. Maudit garçon détonne de frustrations adolescentes. Elle et moi c’est comme On va s’aimer, mais sans les défauts d’écriture de Barbelivien qui en font un titre sympathique et ringard. Elle m’oubliera parle dignement de rupture amoureuse, les yeux déjà tournés vers le futur, ce qui est beaucoup plus rare qu’on ne croit dans la production de chansons de rupture. La voix diaphane de Romain Guerret et les mélodies enlevées d’Arnaud Pilard, Vincent Pedretti et Laurent Maudoux qui l’accompagnent frappent étonnamment juste. On touche du doigt ce « rock sophistiqué » dont parlait Christophe dans Les paradis perdus. Une sophistication maniérée par moments mais qui, plus souvent, émeut par ses accents de simplicité et d’authenticité. Les chansons viennent du cœur et nous parlent de vie, de vécu. De la joie absurde de vivre, même présente les jours de détresse, cette force qui pousse à aller de l’avant, toujours. Cet album est un puissant appel à vivre qui ne se tait que lorsqu’on arrête le CD. Et encore. Et puis d’abord quelle idée de l’écouter en format CD, assis sur un fauteuil ? C’est à mettre sur son iPod pour servir de bande originale aux moments tristes ou jolis de la vie, qui parfois sont les mêmes. C’est à écouter en live partout en France, dépêchez-vous les places partent comme des éclairs au chocolat particulièrement délicats et pas trop chers.

Le groupe, s’il ne fait pas de Trouvaille Révolutionnaire, est une très agréable surprise dans notre paysage musical national. Il peut se permettre de rester intelligent sans céder à la facilité de textes trash et dégoûtés. Il prouve que la tendresse a encore cours dans la chanson française.

Lorsque le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt. Aline regarde le ciel.

Share This Articles

1 comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.