NEWSYOUNG
Now Reading:

[ART] Biennale d’Art Contemporain – Episode 1 Les affiches

[ART] Biennale d’Art Contemporain – Episode 1 Les affiches

Lyon accueille la Biennale d’Art Contemporain, comme tous les deux ans. Et à cette occasion, elle a hissé de beaux drapeaux et revêtu des affiches aux couleurs de l’événement. Oui, mais une affiche c’est quoi ?

« L’affiche est un support de publicité ou de propagande destiné à être vue dans la rue et plus généralement dans les espaces publics. »

La Biennale d’Art Contemporain s’est emparée de la rue pour afficher son envie d’être vue. Quatre affiches distinctes reprennent l’intitulé de cette biennale :

Entre-temps…brusquement, et ensuite

Un intitulé fait d’une succession d’adverbes, des adverbes de temps, comme une invitation à cesser toute activité, prendre le temps. Le temps de regarder les affiches et le temps d’aller visiter la biennale.

Roe Ethridge est artiste et photographe. Il raconte des histoires en images. Les quatre affiches sont quatre de ces photographies. Pourquoi quatre ? Quatre, c’est le nombre de saisons dans une année. Mais dans cette exposition, point de Giuseppe Arcimboldo (1527-1593) pour les illustrer, pas assez contemporain. Quatre, c’est aussi le nombre des Cavaliers de l’Apocalypse. Est-ce que la génération exposée donnera une nouvelle interprétation de l’Ancien Testament ? Quatre, faut-il trouver quatre raisons pour aller à la biennale ? Quatre, non cinq, le nombre de lieux où la manifestation prend place*.

Ce n’est pas uniquement le fait qu’il y ait quatre affiches qui questionnent. Ce qui m’a questionné, c’est la réaction possible en cas de passage rapide en voiture. Car oui, il y a encore des gens qui circulent en ville en voiture. Alors, n’écoutant que mon courage, bien installée au volant de mon auto, j’ai conduit mon véhicule tout en essayant de me laisser surprendre par ces affiches. En voilà le compte-rendu :

Tout d’abord, mon œil aperçoit le cochon. Mon cerveau se connecte (conduire ne nécessite pas un cerveau, la preuve en est faite chaque jour), aussitôt je pense au Salon de l’Agriculture, et ensuite, je me souviens de ma localisation géographique et de la date , Lyon septembre 2013. Bon, je poursuis. Même exercice de passage rapide en voiture, je précise ici que la rapidité du passage n’excède tout de même pas les 50km/h. Le jeune homme au cocard me fait de l’œil (Roe Ethridge lui-même), et hop, je pense à un avis de recherche du type « Wanted – Dead or Alive » , mais je n’ai pas eu le temps de lire le montant de la récompense. Je me raisonne en me disant que chasseur de prime n’est pas un métier pour moi. Je roule encore et là, je vois le joli minois d’une jeune femme au regard abattu, au collier de perle bourgeois et au chignon impeccable. Je me souviens que Claude Chabrol est mort. Il ne peut donc s’agir d’une affiche promotionnelle d’un de ses films où il dépeignait avec génie la souffrance de cette bourgeoise qui croupit dans la poussière de ses principes. Et l’Institut Lumière ne fait pas de rétrospective Chabrol en ce moment. Un feu rouge m’arrête. La voiture aussi s’arrête. Une jeune femme aux cheveux lisses me regarde du haut de son affiche tout en faisant une énorme bulle avec son chewing-gum. Il doit être à la fraise, la bulle est rose. Un klaxon me sort de ma réflexion sur la confiserie et j’avance à nouveau dans la ville où les affiches sont partout. Mais je n’ai pas compris de quoi il s’agissait. Est-ce qu’en vélo, on comprend mieux ? Pas sûr.

Est-ce que seule la curiosité doit nous pousser à visiter la Biennale d’Art Contemporain ?

Pour ma part, oui. Les affiches ne m’ont pas convaincues. Mais l’art existe pour obliger la réflexion, pour distraire aussi, pour instruire, pour s’échapper et pour mieux se trouver.Plus de raisons qu’il n’en faut pour y aller.

*Retrouvez toutes les informations sur la Biennale d’Art Contemporain sur leur site : http://www.biennaledelyon.com/

Prochain article : La biennale d’Art Contemporain, Episode 2 – site de la Sucrière

Share This Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.