NEWSYOUNG.FR
Now Reading:

Elon Musk, le génie qui inspira le personnage d’Iron Man

Elon Musk, le génie qui inspira le personnage d’Iron Man

Pour parler de manière quelque peu subjective, je dirai qu’il y a peu de personnes dans le monde qui suscite chez moi autant d’admiration. Son nom ne vous dit peut-être rien, mais il se trouve qu’il s’agit de l’une des personnes les plus innovatrices et visionnaires du 21ème siècle. Tellement que Jon Favreau, réalisateur de la saga « Iron Man« , avoue s’être directement inspiré d’Elon pour son personnage Tony Stark. Et si je vous proposais de découvrir ce que cet homme de 42 ans a fait, et projette de faire pour les prochaines décennies ? Car cela pourrait vraisemblablement changer votre quotidien, et celui de milliards de personnes.

Commençons par une petite biographie. Elon Musk est né le 28 juin 1971 en Afrique du Sud, dans la ville de Pretoria, d’une mère nutritionniste et d’un père ingénieur. Après avoir effectué ses années au lycée, il décide d’émigrer vers le Canada afin d’échapper au service militaire pro-Apartheid (séparation du pays en plusieurs territoires sur des critères ethniques et raciaux). En 1992, il part étudier le commerce et la physique dans une université américaine, la Wharton School située en Pennsylvanie. Il continue avec un doctorat en physique énergétique à l’université de Stanford.

Premières activités entrepreneuriales

La première grande activité d’Elon Musk débuta en 1995, où il crée « Zip2 », un logiciel de publication de contenu en ligne à destination des entreprises. En 1999, la société est rachetée pour 364 millions de dollars par une filiale d’un des géants de l’informatique, Compaq. Avec cet argent, Musk commence un nouveau projet de services bancaires en ligne avec la banque « X.com », qu’il fusionne avec Confinity, paypalentreprise de cryptographie. De cette fusion naquit le plus grand service de paiement en ligne, Paypal. Petite anecdote assez drôle, le nom de la société a été modifié, car « x.com » était souvent considéré par de nombreux clients comme étant du contenu pornographique… C’est ainsi qu’après une OPA, Ebay acheta Paypal pour un montant d’1.5 milliards de dollars !

 L’aventure SpaceX

Mais il serait bien trop simple de se limiter à ça. Je veux dire, à des activités terriennes ! SpaceX est une entreprise, fondée en 2002, ayant deux grands objectifs : Réduire le coût de mise en orbite, et développer le vol spatial civil. Rien que ça. C’est en 2004 que Musk se rendit devant le Sénat américain afin d’annoncer la baisse du coût de mise en orbite, devenant ainsi, en décembre 2008, le deuxième prestataire privé désigné par la NASA, confiant un contrat de transport de fret entre la base de Cap Canaveral et la station spatiale internationale, permettant son ravitaillement. Un contrat juteux d’un montant de plus d’1.6 milliards de dollars.

Tesla, prouvant que l’on peut concilier électricité et performance 

Si toutefois vous aviez déjà entendu parlé de cet homme, c’est sans soude grâce à Tesla. Fondée en 2003, cette marque innovante est la preuve que l’on peut concilier voiture de sport et respect de l’environnement. Et cela plaît : Alors que la marque subissait des pertes abyssales de 396 millions de dollars en 2012, elle sort enfin la tête de l’eau en 2013 avec un résultat net de plus de 11 millions de dollars, remboursant ainsi par la même occasion les 465 millions de dollars empruntés ! La raison ? Une diversification des véhicules proposés : En effet, la marque ne proposait qu’un seul modèle, la Roadster.tesla_flag Véritable jouet (qui respect la couche d’Ozone, certes) pour stars d’Hollywood (On distingue d’ailleurs parmi les heureux propriétaires un certain George Clooney), et c’est là tout le problème. Avec un prix catalogue de plus de 120000€, la clientèle visée se faisait rare en temps de crise, et il fallait trouver une alternative. C’est ainsi que naquit la Model S : Moins chère (environ 65 000€), ne consommant toujours pas une seule goutte de carburant, allant de 0 à 100km/h en 4.4 secondes, le pari est tenu. Au premier trimestre, les ventes de cette voiture électrique surpassait celles des véhicules thermiques tels que la Mercedes Classe S, l’Audi A8 ou encore la série 7 de BMW. Ci dessous, une petite vidéo (en anglais, facilement compréhensible) la présentant :


Mais si je rédige cet article, c’est aussi parce qu’Elon Musk a un autre projet qui fait l’actualité. Son petit nom ? L’hyperloop. Derrière son appellation faisait penser à un blockbuster américain, se cache un mode de transport révolutionnaire où les voyageurs seraient transportés à un vitesse de plus de 1100 km/h à travers un tube, par le biais d’une capsule cylindrique. De quoi traverser les Etats-Unis tout en largeur, de New York à Los Angeles en 45 minutes, contre environ 6 heures en avion aujourd’hui.hyperloop2

Elon Musk déclarait à ce propos en septembre dernier : « Ce que l’on veut c’est un système où il n’y ait jamais d’accidents, qui soit au moins 2 fois plus rapide qu’un avion, qui soit alimenté par l’énergie solaire, et qui part dès que vous arrivez, donc qu’il n’y ait plus d’attente ni d’horaires précis. »

L’entrepreneur a fait savoir via son compte Twitter que plus d’informations seront dévoilées le 12 Août prochain à ce sujet, et comptez sur moi pour vous en dire des nouvelles !

Share This Articles
Written by

Étudiant en Communication et Journalisme × founder Newsyoung.fr Sur Twitter : @florentderue

1 comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.