NEWSYOUNG
Now Reading:

En attendant la sortie du nouveau Gatsby

En attendant la sortie du nouveau Gatsby

En février dernier, nous vous parlions du très attendu Gatsby le Magnifique de Baz Luhrmann et voilà plusieurs mois que la production nous fait languir en livrant quelques-uns de ses éléments au compte-gouttes.

Depuis jeudi, l’impatience de ceux qui suivent l’actualité du film est rassasiée par une publication sur le site de la NPR (le réseau de radio publiques aux Etats-Unis) : la bande-originale en écoute dans son intégralité durant quelques jours, avant qu’elle soit disponible dans les bacs la semaine prochaine. Comme le souligne l’article d’Ann Powers, elle est un évènement presque aussi important que la sortie du long-métrage lui-même. Les trois bandes-annonces le laissaient présager : à la hauteur de nos attentes, elle s’inscrit dans la continuité d’un Moulin Rouge kaléidoscopique.

On s’attendait surtout à des accents hip-hop en sachant que Jay-Z en est le producteur exécutif mais entre la pop rock indé de Florence + The Machine et The XX, les sensations internationales Lana del Rey et Sia, la Queen R’n’Beyoncé ou encore les accords jazzy du Bryan Ferry Orchestra, il s’entoure des grandes pointures de toute la musique contemporaine.

À l’instar de la rédaction des Inrocks, on est peu enthousiasmé par la reprise de Bang Bang par will.i.am, mais – soyons cléments – attendons le film ! Beyoncé et André 3000, un des membres d’OutKast (Hey Ya!Roses), rendent pour leur part un brillant hommage à Amy Winehouse en revisitant Back to Black et contrairement à ce que pense le père de l’intéressée, Mitch Winehouse, ils apportent beaucoup à la chanson, un mélange paradoxal d’acidité et de velours. Les amateurs de dubstep même y trouveront leur compte avec le trio de musique électronique Nero et le sombre mais grisant Into the Past, surprise de cet ensemble. Il est le reflet d’une bande-son qui se veut assez noire car concentrée sur l’aspect mélancolique de l’histoire. Dan Stephens, un des membres de Nero, le dit dans une interview : un des principaux thèmes est celui du souvenir, du passé.

Comme prévu, cette « soundtrack » éclectique et actuelle ne ravira sûrement pas les puristes du « Jazz Age » mais colle parfaitement au style atypique et anachronique du réalisateur. Si votre ouïe est ouverte aux remaniements musicaux et autres mélanges des genres, foncez écouter la musique de Gatsby le Magnifique dans la rubrique « music » du site de la NPR : http://www.npr.org/2013/04/30/180098344/first-listen-music-from-baz-luhrmanns-film-the-great-gatsby

Share This Articles
Written by

Étudiante en histoire à Bordeaux. Adore être en pyjama. Newsyoung & cinéma.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.