NEWSYOUNG
Now Reading:

Game of Reviews #1 : The Red Woman

Game of Reviews #1 : The Red Woman

Game of Thrones est de retour, pour le plus grand plaisir des fans du monde entier qui attendaient ce moment avec impatience depuis plusieurs mois. Il faut dire que la saison 5 s’était achevée par la mort d’un des personnages les plus appréciés de la série, Jon Snow, et en avait laissé d’autres en fâcheuse posture, qu’il s’agisse de Cersei Lannister, contrainte à traverser Port-Réal nue en vue d’expier ses péchés, ou bien d’Arya Stark, rendue aveugle par Jaqen H’ghar pour avoir désobéi à ses ordres.

Cette nouvelle saison marque également une situation inédite dans l’histoire de la série, puisque pour la première fois l’adaptation télévisée précède les livres originaux : personne ne sait donc à quoi s’attendre, pas même les lecteurs assidus de George R. R. Martin.

Qu’avons-nous pensé du premier épisode de cette sixième saison ? Réponse ci-dessous, avec spoilers (bien évidemment).


Que se passe-t-il ?

Une fois n’est pas coutume, l’épisode s’ouvre à l’instant exact où la série avait laissé le spectateur en fin de saison dernière : dans la cour de Châteaunoir, Jon Snow gît toujours sans vie, son sang rougissant la neige immaculée. Les tensions sont plus que palpables au sein de la Garde de Nuit, déchirée entre partisans et opposants du Lord-Commandant décédé. Tandis qu’Allister Thorne revendique fièrement l’assassinat, Ser Davos Mervault et quelques amis de Jon, retranché dans une salle du château, protègent le corps de ce dernier, sur lequel veille son loup-garou Fantôme. Face à Thorne et ses sbires, ils espèrent le soutien des sauvageons auxquels Jon avait accordé des terres au sud du Mur, ainsi que l’aide de la prêtresse rouge. Les divisions au sein de la Garde de Nuit mèneront-elles à une guerre civile ? Mélisandre est-elle capable de ressusciter Jon Snow, de la même manière que le prêtre Thoros de Myr avait fait revivre à plusieurs reprises le chevalier Béric Dondarrion ?

Capture du 2016-04-25 20:26:48

Du côté de Winterfell, Ramsay Bolton envoie ses hommes à la recherche de Sansa Stark et de Theon Greyjoy (alias Schlingue) : le bâtard de Roose Bolton, s’il ne retrouve pas son épouse et que celle-ci ne lui donne pas d’enfant mâle, risque en effet de perdre son statut d’héritier de Fort-Terreur au profit du fils à naître de son père. Sansa et Theon se font capturer, mais sont rapidement libérés par nul autre que Brienne de Torth accompagnée de Pod : ce sauvetage donne lieu à une scène très émouvante, quand Brienne s’acquitte enfin de son serment et se met au service de l’héritière de Winterfell.

A Port-Réal, Cersei, qui se remet à peine de son humiliation publique, se trouve ébranlée par l’annonce de la mort de sa fille Myrcella, empoisonnée par les Aspics des Sables de Dorne. « Elle ne me ressemblait pas du tout. Ni méchanceté, ni jalousie en elle ; juste de la bonté. J’ai cru que si j’avais pu engendrer un être aussi bon, aussi pur… peut-être n’étais-je pas un monstre. » Cersei semble se remettre en question dans cette épisode, et on se surprend parfois à compatir avec ce personnage autrefois si détesté. Parviendra-t-elle à renoncer à son désir de vengeance ? Comment protégera-t-elle le dernier enfant qu’il lui reste, le jeune roi Tommen ?

Capture du 2016-04-25 20:25:38

Daenerys est de son côté captive du khalasar mené par Khal Moro : la Mère des Dragons parvient néanmoins à échapper au destin peu enviable qui l’attendait (vraisemblablement fait de viols à répétitions), en tant que veuve de Khal Drogo. La Khaleesi est cependant loin d’être tirée d’affaire, et doit être emmenée à Vaes Dothrak, la capitale du peuple dothraki. Tandis que Jorah Mormont et Daario Naharis se lancent à sa recherche, Tyrion et Lord Varys tentent tant bien que mal de gérer Meereen alors que le port de la ville est ravagé par un gigantesque incendie. Autant dire que Dany n’est pas prête de marcher sur Westeros et de reconquérir son trône : espérons pour elle que ses mésaventures ne durent pas trop, dans la mesure où la série entame son antépénultième saison.


Nos moments préférés…

Le plus violent

Il s’agit sans conteste du meurtre par les Aspics des Sables du Prince Doran Martell et de son fils Trystane, dont le beau visage juvénile se trouve transpercé par la lance d’Obaria Sand. Ce double assassinat bouleverse les rapports de force à Dorne : rien n’empêche désormais Ellaria Sand d’entrer en guerre contre les Lannister pour se venger de la mort d’Oberyn Martell.

1

Le plus drôle

Qui aurait cru que l’humour avait sa place dans Game of Thrones ? Et pourtant, ce débat entre Khal Moro et ses sang-coureurs pour savoir si voir une belle femme nue pour la première fois est la meilleure chose qui soit dans la vie (ou bien dans le top 5 des meilleures choses qui soient dans la vie) est assez savoureux. Cet incursion dans l’humour se poursuit quand notre chère Dany énumère l’ensemble de ses titres (Daenerys du Typhon de la Maison Targaryen, première du nom, l’Imbrûlée, Reine de Meereen, Reine des Andals, des Rhoynar et des Premiers Hommes, Khaleesi de la Grande Mer Dothraki, Briseuse de Chaînes et Mère des Dragons, NDLR) et se voit gratifiée d’un grand éclat de rire de la part du Khal.

2

Le plus WTF

L’épisode se termine sur une scène qui semble au départ n’exister que pour respecter les quotas de nudité inhérents à tout épisode de Game of Thrones : Mélisandre s’apprête en effet à se coucher et retire sa robe, dévoilant son corps nu. Elle retire également le collier qu’elle porte en permanence autour du cou, et là OH MON DIEU UNE VIEILLE FEMME ! Hé oui, notre chère Mélisandre est bien plus vieille qu’elle ne semble l’être, et semble capable par sa magie de rajeunir… et peut-être de faire revivre Jon Snow ?

3


En bref…

The Red Woman est un très bon premier épisode. Bien plus dynamique que le season premiere de l’année dernière, celui-ci se révèle plein de bonnes surprises et annonce une saison riche en action, en rebondissements… et en morts violentes. Seul Bran, absent depuis la fin de la saison 4, manque à l’appel : espérons que l’épisode de la semaine prochaine nous montre la suite des aventures du jeune infirme, qui a sans nul doute eu le temps (depuis deux saisons !) de développer son don de vervue auprès des Enfants de la Forêt. Sans oublier Hodor, qui nous manque tous.

Compteur de morts : 8

Share This Articles
Written by

Etudiant en double cursus "Sciences et sciences sociales" à Sciences Po Paris et à l'Université Pierre et Marie Curie. Passionné de politique et de nouvelles technologies.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.