NEWSYOUNG
Now Reading:

Iran : comprendre le (futur) accord sur le nucléaire

Iran : comprendre le (futur) accord sur le nucléaire

Alors que la signature d’un accord entre l’Iran et les puissances occidentales membres du P5+1 (Etats-Unis, Royaume-Uni, France, Chine, Russie + Allemagne)  semble imminent sur la question du nucléaire iranien, Newsyoung t’aide à y voir un peu plus clair et te propose une série d’infographies sur le sujet (il suffit de cliquer sur l’image pour qu’elle s’affiche en plus grand). 

Voilà près de deux ans que les négociations ont repris avec toujours plus d’intensité entre les diplomates iraniens et le reste de la communauté internationale. La fin de l’ère Ahmadinejad en Iran et l’arrivée d’un nouveau Président réformateur, Hassan Rohani, ont facilité l’ouverture de la République Islamique. L’objectif de Rohani et de son gouvernement est simple : faire en sorte de lever les sanctions internationales qui pèsent très lourdement sur l’économie nationale, surtout depuis 2006. Retour sur près de 2 ans de pourparlers :

Capture d'écran 2015-07-07 20.32.16

Mais en quoi consiste ce futur accord ? Pour faire court, l’Iran souhaite une levée des sanctions internationales à son encontre, les Etats-Unis et le reste de la communauté internationale sont prêts à négocier uniquement si la République Islamique renonce définitivement et sans ambiguïté au nucléaire militaire, et accepte un contrôle international sur sa production.

Capture d'écran 2015-07-07 20.40.16

Il était il y a quelques années encore inenvisageable que les sanctions à l’encontre de l’Iran puissent être levées sur le court terme. La reprise des négociations et le relatif apaisement auquel on assiste de la part de l’Iran, mais aussi des Etats-Unis, est en partie liée à la personnalité des diplomates. Qui sont les hommes derrière l’accord ?

Capture d'écran 2015-07-07 20.03.01

Pourtant, si cet accord semble historique, il est loin d’être accepté à l’unanimité. L’Iran a ses grands détracteurs : Israël, et les républicains conservateurs du Congrès américain, et les Etats-Unis représentent toujours le Grand Satan pour les ultra-conservateurs iraniens.

Capture d'écran 2015-07-07 20.50.21

Share This Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.