NEWSYOUNG
Now Reading:

Janet Yellen : The Wolf of Wall Street

Janet Yellen : The Wolf of Wall Street

Et si en réalité, le sort de la planète reposait dans les mains de Janet Yellen, nommée présidente de la Fed (la banque centrale américaine) le premier février dernier ? A la tête de l’institution la plus puissante du monde, ses moindres paroles sont  écoutées, analysées et interprétées dans le monde entier, influant le cours des marchés internationaux. Reconnue par de nombreux économistes, Janet Yellen, 67 ans, a beaucoup de défis à relever, tant pour relancer l’économie américaine que pour faire sortir le monde entier de la crise dans laquelle il est englouti depuis bientôt 6 ans.

Janet Yellen, nouvelle présidente de la Fed, doit sortir la planète de la crise.    source : Bilanz

Janet Yellen, nouvelle présidente de la Fed, doit sortir la planète de la crise.

A l’automne 2008, après l’éclatement de la bulle immobilière des subprimes et l’effondrement de la banque américaine Lehmann Brother, et alors que la planète financière se retrouve plus fragilisée que jamais, Ben Bernanke (prédécesseur de Mme Yellen) avait alors décidé de diminuer les taux d’intérêt pratiqués par la Fed, les faisant passer du jour au lendemain à 0%, encourageant ainsi les prêts, afin de booster les investissements et la consommation. Avec la panique généralisée qui secouait la planète financière, cette mesure n’avait pas suffi et la Fed s’était alors mise  à acheter des titres de créances aux emprunteurs qui ne trouvaient pas financeur. Cette méthode, qualifiée de quantitative-easing (QE, ou assouplissement quantitatif), permet aujourd’hui à la Fed d’acheter tous les mois pour 65 milliards de dollars de titres sur le marché.

Evidemment, ces deux mesures ont porté leur fruits, la masse monétaire en circulation dans l’économie a augmenté, permettant aux banques de se restructurer, aux entreprises d’investir et aux ménages de rembourser leurs crédits. Cependant, et c’est bien là le problème, ces mesures sont temporaires et il va bien arriver un moment où elles devront prendre fin.

C’est aujourd’hui l’impasse dans laquelle se trouve Mme Yellen. Soit la Fed décide de relever les taux d’intérêt et de ralentir sa politique d’assouplissement quantitatif, soit elle continue sur sa lancée. Dans les deux cas, les conséquences peuvent être désastreuses pour l’économie mondiale.

Si la Fed décide de mettre fin à ces mesures (taux d’intérêt très bas et QE), les économies émergentes, qui accueillent les capitaux étrangers (les taux d’intérêt étant plus élevés dans les BRICS -acronyme désignant Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud, principales économies émergentes-, l’épargne y est mieux rémunérée), risquent de plonger quand les investisseurs vont rapatrier leur argent aux Etats-Unis, où le taux d’intérêt aura augmenté. Manquant de liquidités, le crédit se resserrerait alors dans les pays émergents, freinant brutalement et durablement leur activité économique, mais également celle des pays plus riches, qui exportent beaucoup dans les BRICS. Autre conséquence probable d’un resserrement monétaire, une nouvelle crise de la dette. Si le taux d’intérêt augmente, cela signifie que les Etats devront payer plus pour financer leurs emprunts.

Au contraire, la banque centrale américaine peut décider de maintenir ses taux bas et sa politique d’assouplissement quantitatif. Dans ce cas, les liquidités augmentent encore, créant de l’inflation. Les prix s’envolent et des bulles se forment, par exemple sur le marché de l’immobilier. Mais qui dit bulle dit éclatement. Les bulles éclatent, les marchés s’effondrent et, comme en 2008, une crise financière secoue la planète.

Ainsi, il n’est pas abusif d’affirmer que le sort de l’économie mondiale se tient dans les mains de celle qui dirige la banque centrale américaine. Janet Yellen n’a pas le droit à l’erreur, et si elle a, à plusieurs reprises, exprimer son intention d’augmenter les taux d’intérêt, aucune mesure concrète n’a pour le moment été prise, preuve que la décision à prendre doit être longuement réfléchie et qu’elle sera lourde de conséquences.

Share This Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.