NEWSYOUNG
Now Reading:

L’humour 2.0

L’humour 2.0

En contestation du refus gouvernemental de construire une véritable Etoile de la mort, (oui, comme dans Star Wars), un groupe de fans de l’œuvre de Lucas a lancé un projet de construction de celle-ci, en indépendant. Ainsi, via Kickstarter, site permettant de mobiliser des fonds pour un projet (crowfunding). Bien qu’ils aient précisé qu’il s’agissait d’une blague dés le début, ils sont déjà parvenus à lever plus de 300 000€ !

Je ne pense pas vous révéler une chose extraordinaire ou une chose à laquelle vous ne vous attendiez aucunement, certainement pas, mais l’on trouve réellement de tout sur Internet. Aussi, dans la catégorie « WTF », je cite l’Etoile noire, encore appelée Étoile de la mort et répondant au doux nom de « Death Star » dans sa version native. Oui, vous l’avez sûrement deviné, cela a un rapport avec Star Wars.

Non, je ne m’apprête pas à me lamenter une nouvelle fois sur le triste sort de ce fleuron de la culture (culture geek entre autres, mais pas que), livré par Disney entre les mains d’un J.J. Abrahams qui n’en voulait pas et qui néanmoins doit sortir un septième opus des plus inutiles (pourquoi vouloir en rajouter lorsque la Trilogie se termine si bien). Et j’ajoute, des moins prometteurs (je pressens l’épisode poussif et sortant de l’esprit de la série). Non je ne vais pas une énième fois geindre et blâmer la décision de Georges Lucas, j’y ai déjà vidé toutes les larmes de mon corps (une enfance entière piétinée… que de tristesse). Non, je ne suis pas là pour ça, et je ne prendrais sûrement pas position (comment ça c’est déjà fait? où ça?).

Aujourd’hui je vais donc vous parler d’autre chose: de l’Etoile de la mort « IRL » (In Real Life, dans la vraie vie, quoi). Non, ce n’est pas une blague (ou du moins presque pas), mais comme vous n’êtes peut-être pas sans le savoir, l’état américain vient de rejeter une pétition de plus de 34000 signatures: celle de la demande de la construction d’une « Death Star » par l’Etat américain. Arguant qu’en tant de crise, un projet estimé à plusieurs millions de milliards de Dollars ne ferait aucun bien à l’économie nationale, le gouvernement Obama a bien évidemment refusé le projet.

Cependant, les fans n’avaient pas dit leur dernier mot: peu de temps après, apparait un Kickstarter (Kickstarter étant un site web permettant aux inventeurs en herbe de promouvoir leurs projets ou autres, avant leur sortie) de la Death Star. Jusque là, rien de bien impressionnant en soi , certes, mais si je vous dis qu’à l’heure (tardive, beaucoup trop d’ailleurs) où je rédige ce billet, ce même Kickstarter représente déjà une somme s’élevant à 259 207.00£ ?

Oui, effectivement, c’est beaucoup, surtout lorsqu’il est précisé dans la description, par les initiateurs du projet, qu’il s’agit bien d’une blague, et que les objectifs ont été élevés jusqu’au ridicules, afin de ne jamais obtenir de résultat définitivement convaincant (je cite: « The main challenge is assuring Kickstarter that this is a joke and not a serious project. As proof, the goal has been set high enough to make successful funding almost impossible. »). Bien entendu, en pleine période d’essor d’Android et ses dérivés ainsi que d’autres produits open source, cette Death Star est promis « Open Source » (pour faire baisser les coûts bien entendu, et pour inspirer d’éventuels émules, qui seront sûrement des masses).

En tous cas, cette « farce » revient déjà à 259 388£ à son initiateur, (oui, ça continue d’augmenter…) soit environ 300 197€. L’humour ne paye pas? Sur Kickstarter, si.

 

Share This Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.