NEWSYOUNG
Now Reading:

L’Acouphène #4 | Gentleman ft. Ky-mani Marley – Conversations

L’Acouphène #4 | Gentleman ft. Ky-mani Marley – Conversations

Et si la musique n’était qu’une conversation?

(l’écoute de l’album est vivement conseillée pendant la lecture)

C’est cette question que pose le chanteur Gentleman, secondé par Ky-mani Marley, dans son nouvel album paru le 24 juin : Conversations. Cet EP regroupe 18 enregistrements mêlant chanson et paroles dans une ambiance reggae, douce et élégante.

2013-08-25_Chiemsee_Reggae_Summer_-_Gentleman_6500-cropped

Gentleman au Chiemsee Reggae Summer Festival 2013

Gentleman (de son vrai nom Tilmann Otto) est un chanteur allemand né a Osnabrück en 1975. A la vue de ce passif, il est facile de comprendre pourquoi changer de nom était un passage obligé avant de se lancer dans le reggae. Sa carrière débute avec une collaboration avec Freundeskreis en 1998 qui donne naissance au titre « Tabula Rasa » qui rencontre une popularité honorable en Allemagne, en Autriche et en Suisse. En 2004, son album Confidence passe au top des « charts » allemands. Après plus de 5 ans de silence suivant son dernier EP Lonely Days’, Gentleman revient sur le devant de la scène reggae avec son album Conversations, mûr de son expérience et de ses rencontres.

C’est avec la voix rauque Ky-Mani Marley qu’il décide de s’associer pour son grand retour. Ki-Many Marley est  le seul fils de Anita Belnavis et Bob Marley ; vous avez bien lu, Bob Marley. C’est un artiste de hip-hop et de reggae jamaïcain élevé à Miami. Il entre dans la nouvelle génération des chanteurs de reggae avec son premier album Like Father Like Son (1996).

C’est du dialogue entre ces deux artistes que naît l’album Conversations. Un ensemble de 18 chansons qui mélangent mélodies et textes parlés. Ces textes parlés parviennent à l’auditeur en bribes intercalées entre les morceaux de musique, nommées « Skit » 1, 2, 3 ou 4. L’inclusion de textes parlés (qui restent d’ailleurs extrêmement musicaux) s’inscrit dans la démarche de recherche des deux artistes; de retrouver un temps, une période pendant laquelle la musique avait un message, un sens (« Going back to a day […] when there was a message in the music », Skit 1). Cet engagement se retrouve dans les paroles des leurs chansons. Espérance, tolérance, liberté, confiance ; un message de paix lancé comme une bouteille à la mer dans un monde troublé ; un appel à l’action, à la construction ; en d’autres termes, une exaltation de la vie.

Ki-Mani Marley au Festival des Vieilles Charrues en 2014

Ki-Mani Marley au Festival des Vieilles Charrues en 2014

Ces paroles d’espoir se marient parfaitement avec une instrumentale de reggae moderne flirtant avec RnB et Hip-Hop. Basses et percussions électroniques, une pincée de piano, guitare acoustique, des chœurs ; mais surtout, les voix de Gentleman et Ky-Mani Marley flottant sur cette mer musicale. Petite anecdote solfège du jour ; Gentleman et Ky-Mani reprennent dans leurs morceaux un motif caractéristique et incontournable du reggae : percussion étouffée sur le premier temps et guitare sur le deuxième. Le métissage de ces motifs classiques du reggae avec des instruments et techniques électroniques (percussions, filtres hautes et basses fréquences, effets en tous genres…) inscrit Conversations dans la nouvelle vague du reggae en lui conférant une atmosphère que l’on appellerait en langage courant : chill.

On retrouve tous ces éléments dans la première piste de cet EP ; Signs of the Time. Elle est introduite par la voix d’une fillette ; une célébration de la jeunesse appelée à profiter de la beauté du monde et à construire un bel avenir. L’utilisation de textes parlés est aussi révélatrice de la démarche des deux artistes de l’album qui n’hésitent pas à mêler parole, dialogue et chant. Les quelques notes de piano guident une mélodie pleine de mélancolie et d’espoir. Le piano n’étant pas un instrument classique du reggae, l’auditeur est tout de suite averti : si vous cherchez du Bob Marley, passez votre chemin. Ce que vous trouverez est une conversation sans prétention, une expérience musicale qui vaut le détour.

Share This Articles
Written by

Etudiant à Sciences Po

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.