NEWSYOUNG.FR
Now Reading:

Les bleus 2018, au cœur de l’épopée russe : documentaire hommage à l’équipe de France.

« Je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître » : 1998. Cette année-là un évènement mythique, une coupe du monde historique et la première étoile des bleus. La ferveur d’un pays. La joie des français. Vingt ans après, l’exploit se réitère. Les joueurs changent, l’équipe évolue, la technique également, mais derrière eux, la même passion : celle d’une nation.

TF1 présente « Les bleus 2018, au cœur de l’épopée russe ». Réalisé par Emmanuel Le Ber et Théo Schuster, le documentaire fait écho à son aîné « Les yeux dans les bleus » de Stéphane Meunier en hommage à la CDM 1998. Dans un esprit similaire, le reportage retrace la belle aventure d’une équipe à jamais unie par la victoire. Création particulièrement appréciée offrant un point de vu interne sur l’évènement. Propos personnels, anecdotes et confessions sont ainsi relatés pour le plus grand bonheur du public.

Au cœur de cette expérience particulière, la relation exclusive unissant Didier Deschamps à ses joueurs. Impossible de manquer le « trirôle » fièrement endossé par le sélectionneur : à la fois paternel, professionnel et protecteur. Une attitude qui ne manque pas d’interpeller les spectateurs. On relève précisément l’effet engendré par chacun de ces mots prononcés. Ils sont alors intégrés, assimilés et appliqués immédiatement. Deschamps jouit d’une mission : ce rôle, il le connaît par cœur. Maintenant, à lui de faire en sorte que chaque membre de l’équipe incarne le sien à la perfection.

Ainsi, nous découvrons un maître en la matière inculquant son savoir au reste du groupe. De précieux conseils dont chaque joueur se laisse volontiers imprégner. C’est ensuite ensemble qu’ils les mettront à l’œuvre, les adapteront à leur propre façon de bouger, de penser. Toujours en groupe, ils comprennent que le soutien moral et physique entre coéquipiers est primordial. On observe alors à l’écran « une belle bande de pote » plus soudée que jamais, évoluant au quotidien dans une ambiance festive et joyeuse.

Cela nous mène à l’un des points forts du reportage : des leçons de vie permanentes. Ces messages poignants, l’équipe de France et son sélectionneur nous en ont fait partager. Après chaque match, une réunion s’impose. Malgré l’avantage des bleus, Deschamps ne manque jamais une occasion de rappeler à ses joueurs « qu’il faut voir plus haut ». Encore et toujours. Il ne cesse de les pousser à faire mieux. Et plus tard, nous observons le résultat. Avant, pendant ou après le jeu, on se motive vigoureusement. Dans les vestiaires, des têtes de groupe émergent. Ils savent trouver les bons mots, pour toucher leurs coéquipiers au bon endroit. « On doit battre les meilleurs pour être les meilleurs ! » (cf, Pogba, match France-Uruguay).

Ces nombreuses scansions font alors briller les yeux des téléspectateurs déjà nostalgiques. Un goût savoureux que nous connaissons déjà, celui de la victoire. Nous l’avons vu, entendu et vécu : l’effervescence de cette coupe en main. Durant des mois et à son terme précisément, cette CDM a sans aucun doute permis de fédérer et rapprocher le peuple français autour d’une cause commune. Une pique de patriotisme qui fait du bien et des images d’une France en osmose complète. Ainsi, révérence au football, un des rares sports capable de rassembler tant d’individus aux âges, genre et origines diverses. Le ballon rond a le don de créer une atmosphère unique, une bulle commune qui nous appartient et que le reportage met ici en exergue.

« Les bleus 2018, au cœur de l’épopée russe » permet aux plus nostalgiques d’entre nous de revivre l’espace d’un temps cette merveilleuse aventure. Sans trop en dévoiler, le documentaire retrace le parcours de l’équipe de France, évoquant un état d’esprit positif durant la compétition. Des images « musées » à voir et à revoir qui nous marqueront sans doute une partie de notre vie. Et avec beaucoup d’émotion, elles rappellent le mérite absolu de cette équipe d’avoir soulevé la coupe; d’avoir fait de la France la meilleure des nations au football durant les quatre années à venir.

Share This Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.