NEWSYOUNG
Now Reading:

Les pigeons finalement plumés ? #geonpi

Les pigeons finalement plumés ? #geonpi

Vous avez sans doute entendu parler des « pigeons » et de leur hashtag #geonpi en 2012 qui avaient défrayé la chronique ? Ce groupe d ‘entrepreneurs lutte pour les intérêts des entrepreneurs, vous savez ces gens qui créent des entreprises, et de là des emplois ?

Opposés à la politique fiscale du gouvernement Ayrault, ces derniers avaient lancé une page Facebook pour protester contre une politique toujours moins conciliante vis-à-vis des entreprises. Ils pensaient la bataille gagnée, après certaines concessions de François Hollande aux Assisses de l’entreprenariat au printemps dernier et avaient dès lors suspendu leurs actions sur le Net.

Cependant, Christian Eckert,député PS et rapporteur du budget a ravivé le débat en faisant voter 2 amendements le 18 octobre dernier, en commission des finances. Ces deux amendements ont provoqué un effet- bombe dans l’opinion et l’ancien porte-parole du mouvement a repris du service :

Capture d’écran 2013-10-23 à 23.34.19

De fait, un entrepreneur qui vend son entreprise et qui ré-investit immédiatement sa plus-value dans une autre entreprise, n’était pas taxé sur cette somme. Ce dispositif avait pour but de favoriser l’investissement privé et de récompenser les prises de risque. Marc le Fur, député UMP, se base sur la différence de taxation entre la cession d’actions d’une entreprise et la vente d’une œuvre d’art.

Pour un montant équivalent de 1 million d’euros  respectivement investis dans une PME et une œuvre d’art ; vendus 5 ans plus tard pour 2 millions d’euros. L’imposition totale à la revente des parts de la PME serait de 403 000 euros pour 100 000 euros pour l’œuvre d’art. Il est naturel que les investisseurs achètent du Monet plutôt que du Peugeot.

Incroyable me direz vous ?

Les pigeons qui jusque là avaient hiberné commencent à se ré-organiser. Pas trop tard j’espère si nous en voulons pas que tous les entrepreneurs se soient envolés pour de nouveaux horizons plus accueillants.

Share This Articles
Written by

Jeune science-piste en quête de vérités médiatiques.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.