NEWSYOUNG
Now Reading:

Les vacances du petit François

Les vacances du petit François

Cela fait déjà trois jours que le président de la République a repris son poste, et il faut bien dire qu’il n’avait pas autant fait la couverture des magazines (surtout people, sans surprise) depuis la révélation de sa liaison avec l’actrice et réalisatrice Julie Gayet. En effet, c’est une véritable traque qu’ont organisé certaines grandes revues de la presse people pour rapporter quelques photos et ragots sur les vacances de François Hollande, et c’est dans le Sud-Est de la France, loin de l’agitation parisienne, qu’elles l’ont retrouvé.

C’est pourtant à quelques centaines de kilomètres de là que les congés du chef de l’Etat avaient commencé. Par question de disponibilité et de rapidité, le président français avait accordé dix jours de congés à ses ministres, à la seule condition de ne pas se trouver à plus de 2 heures de la capitale. Donnant l’exemple, il s’est lui aussi attribué cette règle, et a donc quitté Paris le 4 août pour la Lanterne, résidence d’Etat à Versailles qui accueille les premiers ministres et présidents, à à peine 30 minutes de l’Elysée. Il espérait peut-être par cela réparer son erreur de l’été dernier pendant lequel ses trois semaines de vacances au fort de Brégançon lui avaient été vivement reprochées, une majorité de Français trouvant cette pause démesurée. C’est donc dans l’enceinte fermée et protégée des paparazzis de la résidence versaillaise que M. Hollande a débuté sa pause annuelle. Mais, sans doute sous l’emprise d’une forte envie de chaleur, il décide le 10 août d’abandonner le pavillon de chasse pour le Sud-Est de la France, comme l’a indiqué l’Elysée le lendemain-même. Puis, plus aucunes nouvelles. Les magazines people, assoiffés de potins, échafaudent alors toutes sortes de fictions possibles, n’excluant en aucun cas une escapade du président avec sa nouvelle dulcinée, Mme Gayet. Les hypothèses vont bon train, surtout depuis qu’a été lancée une rumeur selon laquelle François Hollande officialiserait sa relation avec l’actrice le jour de ses 60 ans, le 12 août, certains magazines allant même jusqu’à parler de mariage. Malheureusement pour eux, c’est sans sa douce mais entouré de ses quatre enfants et de quelques amis que le président fête son anniversaire à la Garde-Freinet, dans le Var. Rien de bien extravagant, mais la revue Voici a tout de même fait la détour et rapporté des clichés exclusifs du chef de l’Etat, parfois peu flatteurs comme celui faisant la une où l’on peut voir le président sur la plage en maillot de bain, exhibant un corps pas vraiment sportif. Closer ou encore VSD se lancent eux aussi dans le récit des vacances de M. Hollande, occupant leur couvertures respectives. Le 13 août, c’est Nice-Matin qui retrouve ce dernier à Cannes, accompagné de son père. Chose plutôt étonnante, il donne une courte interview où il explique vouloir profiter des siens :   » Je passe du temps avec ma famille, […] hier avec mes enfants pour mon anniversaire, et aujourd’hui je tenais à aller voir mon père, puis mon frère. » Mais François Hollande n’oublie pas non plus les affaires de l’Etat, et indique qu’il a « encore été amené à prendre des décisions importantes ce matin notamment pour livrer des armes aux Kurdes qui font face à une offensive terroriste. » L’Elysée avait d’ailleurs affirmé entretenir des contacts quotidiens avec le président. De quoi clouer le bec à Nadine Morano qui déclarait à ce propos : « Nous sommes dans une crise très grave face à des terroristes (en Irak) et M. Hollande est parti fêter son anniversaire. » Si les présidents avaient tous attendu que le monde soit pacifié pour fêter leur naissance, peu de bougies auraient été soufflées. Et le chef de l’Etat a de toute façon vite remit le pied à l’étrier puisque le 15 août il annonçait la fin de ses vacances pour se rendre à la commémoration du 70ème anniversaire du débarquement en Provence, à Toulon.

La presse people se sera encore une fois régalée en consacrant aux congés présidentiels beaucoup d’encre, car comme cela a copieusement été prouvé ces derniers mois, les ragots entourant François Hollande ont l’air de plus intéresser les Français que sa politique, qui lui a encore valu ce mois-ci seulement 22% d’opinion favorable lors d’un sondage de popularité.

Image : François Hollande et son père, Georges Hollande, à Cannes le 13 août. (photo : « Nice-Matin »/Bestimage/Franz Chavaroche-Alain Brun Jacob)

Share This Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.