NEWSYOUNG.FR
Now Reading:

Mort d’un soldat français au Mali

Mort d’un soldat français au Mali

Le président de la république, François Hollande, a annoncé aujourd’hui la mort d’un soldat français au Mali. 

Lors d’un point presse à Athènes où il est en visite, François Hollande a annoncé la mort d’un soldat français, légionnaire du 2e Régiment étranger de parachutistes, dans le Nord du Mali.

L’homme est mort dans un « accrochage sérieux », qui a également causé la perte de plusieurs « terroristes ».

« En ce moment, nous avons des forces spéciales qui sont au nord du Mali et qui interviennent dans une zone particulièrement délicate – le massif des Ifoghas – là où des groupes terroristes se sont retranchés », a expliqué le chef de l’Etat, François Hollande.

Sergent-chef Harold Vormezeele

 « Il s’agit d’un soldat du 2e REP, un légionnaire, sa famille a été prévenue » a précisé le Président.

François Hollande a expliqué que nous étions « maintenant dans la dernière phase de l’opération au Mali », la phase où nous devons « aller jusqu’au bout, c’est-à-dire l’arrestation des derniers chefs ou groupes terroristes qui demeurent à l’extrême nord du Mali. C’est dans le cadre de cette opération qu’il y a eu cet accrochage qui n’est pas terminé et a hélas conduit un légionnaire à perdre la vie ».

Le sergent-chef Harold Vormezeele est le deuxième soldat français tué dans les interventions françaises contre les djihadistes au Mali. Le premier était pilote d’hélicoptère et a péri dès le premier jour de l’intervention des forces françaises.

Share This Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.