NEWSYOUNG
Now Reading:

MWC 2013: Ce qu’il faut retenir.

MWC 2013: Ce qu’il faut retenir.

Cette année, à Barcelone, le MWC (pour Mobile World Congress), qui est le lieu de réunion de tous les grands acteurs du monde mobile, attendait prés de 70000 visiteurs. Les nouveautés présentées, prévues pour les mois à venir, ont été nombreuses et pour beaucoup, rassurantes quant au futur du marché mobile qui s’affirme de plus en plus en tant qu’avenir de la high-tech. Le point sur les sorties stars de cette édition 2013, son lot en nouveautés et en (plus ou moins) bonnes nouvelles.

Alcatel :
Oui, c’est un peu la surprise de ce MWC. Alcatel nous avait habitués à des téléphones bas de gamme, destiné à un public bien précis (porte-monnaie léger, personnes âgées ou technophobe), mais cette fois-ci, il s’agit bien d’un Smartphone haut de gamme que nous pond l’entreprise à présent chinoise (depuis le rachat par TCL de sa firme mobile). Ce One Touch Idol X est équipé d’un processeur légèrement en retrait de ceux des modèles présentés par les géants comme Samsung ou Sony, mais tout de même assez puissant (avec quatre cœurs à 1,2 GHz), un appareil photo de 13 mégapixels, un superbe écran IPS Full-HD (1080p),une bonne batterie de 2000mAh (qui ne sera pas de trop au vu de l’écran) et surtout : de la couleur ! Chose encore rare chez les mobiles haut de gamme sous Android (modèle décliné en bleu, jaune et rouge). Autre atout de cette petite bête : elle est commercialisée sous Android 4.2, soit sa version la plus aboutie. Aucun prix n’a encore été communiqué quant à ce modèle, d’autres ont été présentés, mais sont moins marquants, notons toutefois le One Touch Idol Ultra, qui se présente comme le téléphone le plus fin du marché.

Le Alcatel One Touch Idol X

Le Alcatel One Touch Idol X

Samsung :
Le leader mondial du mobile a, sans surprise, fait son show, assez sobrement toutefois : outre le Galaxy S4 qui pointe son nez (prévu pour le 14 Mars), Samsung a présenté sans surprise sa fameuse Galaxy Note 8.0, dont les fuites avaient déjà fait le tour du net il y a environ trois semaines. Cette magnifique tablette à écran 8 pouces est une réplique agressive et évidente au IPad Mini de Apple. Samsung a également annoncé remplacer BADA (système d’exploitation animant notamment les séries « Wave » de Samsung par Tizen, OS développé par Samsung et Intel, mettant ainsi fin aux rumeurs de l’éventuelle adoption de Firefox OS. Les premiers terminaux ont été annoncés dans la volée pour le second semestre 2013. Il s’agit de la seule grande annonce mobile de Samsung (outre le Galaxy XCover 2, soit un Galaxy S3 Mini tout terrain), qui a déjà annoncé depuis le début du mois trois nouveaux modèles de la gamme Galaxy : Fame, Young (très similaires, et d’entrée de gamme) et Express (milieu de gamme), tous sous Android Jelly Bean 4.1. Une application en collaboration avec Visa, visant la promotion du système NFC, a été également annoncée, ainsi que Knox, une application visant à la sécurisation des données professionnelles.
Le MWC s’est clos avec l’élection du Galaxy S3 comme smartphone de l’année 2012.

La Tablette Samsung Galaxy Note 8.0

La Tablette Samsung Galaxy Note 8.0

Sony :
Le géant japonais a nettement montré quelles étaient ses ambitions sur le marché Android : être perçu comme le fabriquant haut de gamme. Après l’annonce fracassante de la sortie des XPeria Z et ZL en Janvier, c’est une tablette de la gamme Xperia Z qui est le produit vedette de Sony pour ce MWC. Prévue pour Mai en France, l’ardoise est ultra-équipée : cette XPeria Tablet Z sous Android 4.1 a une dalle de  10,1 pouces IPS de 1920 x 1200 pixels et embarque un processeur Qualcomm quadri-cœur cadencé à 1,5 GH épaulé de 2 Go de RAM, un capteur photo extérieur de 8 MP filmant en Full HD (1080p), et en façade de 2,2 MP, une batterie « Stamina » (6000 mAh !), le NFC (technologie d’interaction de proximité) ainsi que l’infrarouge (pour servir de télécommande intelligente). Tout ça dans une ardoise de 6,9 mm, Sony l’annonçant comme la « tablette la plus fine du monde » et étanche. Son prix est annoncé à partir de 499€ (pour le modèle 16 Go), concurrence rude donc pour le nouvel IPad, qui ne bénéficie ni d’un équipement si complet, ni de l’ouverture conférée par Android. En outre, ce véritable bijou a remporté à la cloture du MWC, le prix de la meilleure nouvelle tablette de 2013, devant la Galaxy Note 8.0.
Sony s’est également dit intéressé par Firefox OS et n’exclut pas le développement d’un Smartphone animé par celui-ci.

La Sony Xperia Z Tablet

La Sony Xperia Z Tablet

Nokia :
Assez parlé Android pour l’instant : parlons Windows Phone ! Nokia, qui est le leader de la vente de Windows Phones dans le monde (80%) enrichit encore sa gamme avec deux modèles : le Lumia 520 qui semble très intéressant au niveau du rapport équipement/prix (un processeur double-cœur d’1 Ghz et 512 Mo de RAM, ainsi que 8 Go d’espace de stockage, pour 199€ (prix annoncé par Nokia France)), et le Lumia 720 qui se range plus dans le milieu de gamme avec une puissance pas tant supérieure que celle du 520 mais  un bien meilleur équipement : écran de 4,3 pouces (contre 4 pouces pour le 520), appareil photo de 6,7 MP (contre 5 MP), NFC et induction avec coques, le tout pour 369€ . Point cependant regrettable: l’absence de compatibilité 4G, qui semble être un standard que certains constructeurs ont encore du mal à accepter.
En dehors de sa gamme Lumia, Nokia a également présenté le Nokia 301, téléphone à clavier numérique et à écran de 2,4 pouces, équipé d’un appareil photo de 3,2 Mégapixel et compatible HSDPA+, prévu pour le prix de 89€. Un Nokia 105 a également été présenté, renouveau de l’éternel téléphone Nokia minimaliste mais incassable et doté d’une autonomie ultralongue, commercialisé pour un prix hors taxe de 15€, il semblerait qu’il ne sera pas importé dans l’hexagone. Contrairement à ce que prétendaient de nombreuses rumeurs, le géant finlandais n’a présenté aucune tablette sous Windows RT. Le Nokia Asha 305 a été également nominé meilleur  téléphone « premier prix » de l’année 2012.

Le Nokia Lumia 520

Le Nokia Lumia 520

Asus :
L’alien du MWC, cette année, c’est un peu Asus. On ne sait pas trop que penser des concepts présentés, car oui, il s’agit bien de concepts : les deux grandes annonces étant le Fonepad, un Smartphone-tablette (ou une tablette-smartphone, à vous de décider), de 7 pouces pour 219€, ressemblant furieusement à la Google Asus Nexus 7 (avec qui elle partage son écran, d’ailleurs) et le Padfone Infinity, qui ressemble plus à l’insistance de la marque d’imposer au public son concept qui a du mal à s’imposer qu’à une nouveauté : un Smartphone s’imbriquant dans un écran de tablette pour lui donner vie : le Smartphone servant de cœur. Ce concept n’est effectivement pas nouveau : il s’agit du troisième essai de la marque, (les deux premiers ayant connu un accueil assez mitigé), et si la configuration de ce dernier est au rendez-vous (processeur quad-core de 1,7 GHz, 2 Go de RAM, APN de 13 MP…) son prix est malheureusement très dissuasif : 999€ pour l’ensemble téléphone+ dock tablette.

Asus Padfone Infinity: la combinaison téléphone/tablette

Asus Padfone Infinity: la combinaison téléphone/tablette

HTC: On attendait bien évidemment du fabriquant taïwanais la présentation détaillée de son HTC One, « teasé » une semaine auparavant à Londres. Nous avons été servi. Le nouveau venu de la gamme Android de HTC (qui joue également sur le marché Windows Phone) est sublime, tant par son esthétique (et celle de sa surcouche, Sense 5.0, intégrant BlinkFeed, ou un des widgets les plus performants jamais vu dans le domaine du recueil d’informations), que par ses nouveautés et sa fiche technique.  Parmi les petites merveilles de technologie qu’il embarque (en-dehors du surpuissant Snapdragon S600), son appareil photo, qui prends de contre-pied tous les autres constructeurs. Refusant de se laisser embarquer dans la course au Mégapixel, le One embarque un capteur de 4,3 Mégapixels, qui à défaut d’offrir des photographies sur-définies (le standard haut de gamme de ce MWC étant le 13 MP), prends des captures sublimes, grâce à la technologie « UltraPixel », qui permet de capter plus de luminosité par chaque photodiode (oui, ça devient technique, je m’arrête là). En tous cas, la qualité est au rendez-vous, et semble éclipser tout les capteurs de plus de la dizaine de millions de pixel. Citons également son système sonore BoomSound (estampillé Monster Beats) donnant un son mobile incomparable à la bête. Véritable vitrine technologique, c’est logiquement que le HTC One a été primé meilleur nouveau Smartphone de l’année 2013.

Le HTC One, sublime vitrine technologique, primé meilleur nouveau Smartphone de l'année 2013.

Le HTC One, sublime vitrine technologique, primé meilleur nouveau Smartphone de l’année 2013.

Huaweï :
On connait encore peu ce fabriquant sur le marché européen, il s’agit néanmoins du fabriquant mobile numéro un en Chine. Pour ce MWC 2013, il n’est pas du reste : deux modèles présentés, avec leurs lots d’innovation : l’Ascend P2, un smartphone de 4,7 pouces qui se recharge très vite et est équipé d’un module 4G ultra-performant lui permettant de naviguer à un débit théorique de 150 Mo/s, le tout pour 399€, et l’Ascend Mate, un phablet (contraction de phone-tablet), doté d’un écran hors-norme de 6,1 pouces et d’un système de reconnaissance d’écriture. En espérant que les marques de vêtements prévoient également d’équiper leurs prochaines sorties de poches de 6,1 pouces…

Le Huawei Ascend Mate

Le Huawei Ascend Mate: 6,1 pouces d’ecran

ZTE :
Principal concurrent de Huaweï en Chine (numéro deux chinois) qui s’est principalement illustré en France par la fabrication de l’Orange Box dernière génération, ZTE a présenté deux nouveaux modèles, dont un sous Firefox OS, le nouveau système d’exploitation de la fondation Mozilla, nommé ZTE Open, et axé vers un public plutôt jeune, qui se veut plus comme un « premier Smartphone ». A contrario, le second modèle présenté, le ZTE Grand Memo, est sous Android et se veut trés haut de gamme : il sera le premier Smartphone à embarquer le plus puissant processeur de la nouvelle génération Snapdragon de Qualcomm : le Snapdragon S800, il sera de surcroît doté d’un écran géant de 5,7 pouces et d’un APN 13 Mégapixels. ZTE mise cette fois ci sur la polyvalence d’un téléphone beau, sobre et puissant, pour servir de téléphone à la fois professionnel et de divertissement.
ZTE a également présenté une tablette sous Windows 8 RT, baptisée V98, dotée d’un Intel Atom Z2760 double cœur à 1,7 GHz, 2 Go de mémoire vive, 32 Go de stockage interne, d’un capteur photo 8 mégapixels, d’une caméra frontale, et d’une coque en aluminium qui donne une belle apparence au produit. Son prix n’a toutefois pas été communiqué.

Le ZTE Open, sous Firefox OS.

Le ZTE Open, sous Firefox OS.

Autres :

Parmi les autres fabricants, citons Acer qui annonce un très intéressant Androphone d’entrée de gamme (Liquid E1 Duo) sous Android Jelly Bean 4.1 et un PC tout-en-un… sous Android également ! Bullit, qui présente un Smartphone Android tout-terrain estampillé Caterpillar, Fujitsu, qui se lance dans le marché du Smartphone Android avec un terminal destiné aux Seniors, LG, à la traine depuis plusieurs années et qui annonce miser beaucoup sur la 4G (Gamme Optimus F) pour rattraper son retard, mais aussi sur un superbe Optimus G Pro à l’ecran de 5,5″ de 1080p et une configuration solide, mais qui ne sortira malheureusement pas en France, Lenovo, qui annonce trois tablettes Android, HP, qui crée la surprise en revenant sur le marché Android avec une tablette low-cost,  mais surtout le fabriquant russe Yota Devices, qui sort son Yota Phone : Un Smartphone à deux écran dont un en E-Ink au verso (la technologie propre aux écrans de liseuses : affichage net, et consommation quasi nulle). Ce Smartphone, vrai coup de cœur, ne devrait pas arriver en un premier temps en France, mais l’on peut facilement suggérer que Yota compte profiter de la médiatisation dont bénéficie le MWC pour étendre son marché à l’Europe entière.

Notons que Apple, éternel déserteur aux manifestations de ce genre, n’a remporté aucune récompense, que Google, qui était lui aussi absent (ce qui était en soi un peu plus étonnant), mais omniprésent de par ses multiples partenaires faisant usage d’Android a remporté le prix de la meilleure tablette de l’année 2012 pour la Google LG Nexus 7, qui a, semblerait-il, démocratisé le format 7 pouces. On aurait pu s’attendre à ce qu’un Windows Phone soit primé cette année, au vu du progrès technologique et commercial de ces terminaux, mais il n’en a été rien. On espère que Microsoft, également absent,  ne fera pas le deuil de cette petite défaite, et multipliera ses efforts pour perfectionner la nouvelle mouture de son OS.

Dans les nouveautés techniques, la société française SunPartner a présenté une réelle révolution pour le monde mobile (on entendait parler depuis le début de l’année 2012, mais cette fois-ci, c’est officiel et annoncé pour la fin de l’année): une possibilité de recharge du smartphone par énergie solaire, et ce grâce à un film apposé à l’écran et aux coûts minimes (annoncés à moins d’1€ par mobile).
Un module, fruit de l’entreprise Sensirion, baptisé AirTouch permettant entre autres d’interagir grâce au souffle avec son Smartphone/tablette a aussi eu le droit à son stand de démonstration.
A noter également que Qualcomm, outre l’annonce de la surpuissance effective de ses Snapdragon S600 et S800, nouveaux fleurons en domaine de processeurs mobiles, et l’universalisation de la norme 4G grâce à un module de sa fabrication, a présenté les avancées en réalité augmentée, qui montrent l’interactivité entre une tablette et des magazines ou autres catalogues; bientôt démocratisé ?
Primé inattendu de ce MWC: le prix de la meilleure application a été remporté par la petite start-up israélienne Waze, pour son système de GPS communautaire, permettant notamment d’échanger des informations sur le trafic en temps réel.

Le YotaPhone: Recto: un ecran HD, Verso: un ecran E-Ink

Le YotaPhone: Recto: un ecran HD, Verso: un ecran E-Ink

Le Smartphone par Caterpillar: increvable, s'il vous plait.

Le Smartphone par Caterpillar: increvable, s’il vous plait.

Le MWC a pris fin le 28 Février 2013, et nous a offert, encore une fois, bien des nouveautés. Reste à savoir, si en nos sombres temps de crise, la consommation suivra.

 

Share This Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.