NEWSYOUNG.FR
Now Reading:

Pourquoi les réseaux sociaux changent leurs politiques de confidentialité : Le RGPD en 3 minutes

Je suis sûr que cette semaine, lorsque vous êtes allés sur vos réseaux sociaux favoris, on vous a à chaque fois fait part de nouvelles conditions d’utilisations, et notamment des conditions liées à vos données personnelles comme sur Facebook par exemple :

En effet, si « RGPD » ne vous dit rien, ce nouveau texte sur les données personnelles nous concerne tous en tant qu’internautes.
Mais de quoi parle ce texte ? Quelle importance a-t-il pour la protection de nos données personnelles ?

Le RGPD, c’est quoi ?

Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) ou en anglais General Data Protection Regulation (GDPR) est un texte européen adopté le 14 avril 2016 par le Parlement Européen et est en vigueur depuis le 25 mai 2018.
Ce texte a pour objectif d’accroître la protection des données des internautes mais aussi à responsabiliser les acteurs du numérique comme Google, et enfin le troisième objectif est aussi de renforcer le pouvoir des autorités de régulation.
Ce texte tourne autour de 4 notions clés :
– Le consentement des utilisateurs
– La transparence des acteurs du numériques sur l’utilisation des données.
– La mise en place de droits pour les utilisateurs
– La mise en place d’une responsabilité pour les acteurs d’Internet.

Qu’est ce qui va changer concrètement pour nous, utilisateurs ?

Si on regarde les mesures du RGPD (que vous pouvez consulter en détail dans le lien en fin d’article), on peut constater 8 changements clés :
1) Harmonisation des textes sur les données personnelles : là où on avait des lois nationales avant, on a désormais un seul texte qui est relatif à la protection des données personnelles.

2) Le RGPD concerne aussi les entreprises hors-UE qui utilisent des données de citoyens de l’UE, ainsi Google n’échappe pas à cette norme européenne.

3) Un droit à l’effacement qui permet de supprimer toute donnée à caractère personnelle où les sites ont l’obligation de supprimer toute donnée personnelle dans un délai d’1 mois : par exemple vous pouvez demander à Google de supprimer une photo de vous en ligne .

4) Un droit à la portabilité des données : c’est un droit qui permet de transmettre ses données personnelles à un autre acteur, par exemple vous pouvez demander à Spotify de transférer vos données à Deezer.

5) Une notification doit être émise aux utilisateurs en cas de fuite des données.

6) Une sanction de 4% du chiffre d’affaires mondiales de l’entreprise ou de 20 millions d’euros est prévue en cas de non-respect des normes

7) La mise en place d’un Comité Européen pour la Protection des Données ou European Data Protection Board pour les questions sur l’interprétation du texte

8) L’obligation pour les entreprises de nommer un Data Protection Officer qui a pour rôle de veiller au respect de l’entreprise au RGPD.

http://eur-lex.europa.eu/legal-content/fr/TXT/PDF/?uri=CELEX:32016R0679

Share This Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.