NEWSYOUNG.FR
Now Reading:

Quel avenir au sortir de la « télémusique » ?

Quel avenir au sortir de la « télémusique » ?

L’année 2013 est prometteuse musicalement, tout du moins elle semble l’être. En effet, on assiste à la multiplication des télé crochets musicaux qui envahissent nos programmes télés. Nouvelle Star, Star Academy, The Voice, … Nombre d’émissions qui prétendent révéler LE futur talent national à l’issue du programme (bien qu’on puisse s’interroger sur les qualités artistiques et goûts musicaux d’un bon nombre de participants …). Le concept avait été lancé il y a près de dix ans et il avait fait exploser les audiences révélant au grand public des artistes majoritairement autodidactes et passionnés. Souvenez-vous de Jenifer, Jonatan Cerrada, Amel Bent, Christophe Willem, Amandine Bourgeois et autres Julien Doré. Bien que plus ou moins talentueux, ils sortent tous de ces télé crochets qui ont le mérite de les avoir fait passer de l’ombre à la lumière en l’espace de quelques semaines seulement. Si la « télémusique » comme je l’appellerai a permis de lancer de gros vendeurs de disques musicalement méprisables dans la majorité des cas, elle a aussi révélé de véritables talents s’illustrant dans des registres extrêmement variés.

Aux auditions de la saison 2008 de la Nouvelle Star, c’est un jeune homme plein de charme armé de sa folk qui se présente au jury : Benjamin Siksou. Il reprend alors avec panache le célébrissime Just the Two of Us du duo Washington-Withers. Sans aucune surprise il accède aux primes lors desquels il reprend tubs du moment et classiques avec brio. Il finira deuxième derrière Amandine Bourgeois. Il entame alors une carrière sur le grand écran mais ne délaisse pas pour autant la musique. Il sort en parallèle un premier EP après son apparition au Café de la Danse et collabore avec André Manoukian ou encore Oxmo Puccino. Apprenant qu’il écumait les Hipster bar de la capitale, je me suis rendue à l’un de ses concerts. Atmosphère intimiste pour un concert acoustique dans une petite cave bondée entre Etienne Marcel et Rambuteau. Auditoire majoritairement trentenaire et amateur de talents underground. Les textes sont certes maladroits et hasardeux mais les mélodies sont au rendez-vous : mélancoliques, folks, chaleureuses ponctuées de slides, piqués et autres effets guitaristiques.  Mais c’est encore une fois dans la langue de Shakespeare que Benjamin s’illustre, reprenant en coeur avec le public d’anciennes compositions. Auteur, compositeur, interprète, acteur, … A 27 ans, ce jeune inconnu prépare cinq ans après son passage dans l’émission son premier album, que de chemin parcouru !

L’exemple du jeune Siksou n’est pas isolé, loin de là. Lors du dernier prime de la Nouvelle Star c’est le showman Philippe qui a été éliminé aux portes de la finale. Nul doute, qu’il saura comme Julie (éliminée quelques semaines auparavant) saisir l’opportunité médiatique et artistique offerte par l’émission. Celle-ci a en effet été engagée au lendemain de son élimination dans un nouveau show musical. Peut-être vaut-il mieux accepter l’élimination précoce pour pouvoir mieux rebondir après, à l’image d’une certaine Camélia Jordana qui fut l’une des seules anciennes candidates à la télémusique à sortir, peu après son élimination, un album de qualité.

Comme l’affirmait récemment Manoukian, la Télémusique a encore de beaux jours devant elle pour la simple et bonne raison qu’on assiste à l’émergence d’une certaine élite musicale en mal de reconnaissance qui a trouvé à sa disposition l’arme fatale : le show musical. Lequel a permis à ces nouveaux artistes, souvent très jeunes, de nous faire découvrir leur univers et une conception de la musique beaucoup plus riche que ce qu’on peut entendre à longueur de journée. Mélomanes, à vos « covers ».

Share This Articles

1 comment

  • Le fait est que le regretté Phillipe n’a pas de souci à se faire concernant puisque il fait déja parti d’un groupe de Blues Rock à la fois discret et omniprésent puisqu’il s’agit des Backstage Rodeo, dont on retrouve les chansons dans plusieurs videos des podcasteurs français (Norman, Julfou,…) et qu’ils ont participé au Zapping Amazing (1er du nom). Avec ce nouveau boost de popularité nul doute qu’ils dépasseront la sphère des groupes geek.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.