NEWSYOUNG
Now Reading:

Record d’impopularité, Hollande inquiète le P.S

Record d’impopularité, Hollande inquiète le P.S

A l’heure de son dixième mois de mandat , François Hollande connaît une impopularité record en enfonçant le niveau de ses prédécesseurs.

 Confronté au « syndrome de la présidence », le chef de l’état connaît depuis quelques mois une baisse considérable de sa courbe de confiance et se fixe comme objectif d’en élever le niveau en reconquérant l’opinion. Ce sondage déposé par l’institut TNS Sofres (du 21 au 25 février sur un panel de 1000 personnes) nous présente un chiffre de popularité de 30% pour le président de la république.

Une question : « Faites vous confiance à François Hollande pour régler la crise actuelle ? ». Jamais avant Hollande un chiffre n’avait été aussi bas pour un président de la république après seulement dix mois de mandat. Jacques Chirac en 1995 conservait, avec sa politique de rigueur, 40% dans les sondages ; tandis que Sarkozy en 2007 obtenait 37%.

Principales causes de l’inconfiance.

Lors de sa course à la présidentielle, François Hollande a su rattacher a sa cause environ 51,63% des électeurs, en promettant bon nombre de mesures et autres reformes. En temps de crise, il faut avouer que cela peux séduire…

Mais l’évidence saute aux yeux et le gouvernement a aujourd’hui du mal a se détacher des promesses intenables, ce qui détériore le climat de confiance instauré par Hollande lors de sa campagne et transforme rapidement l’espoir en déception.

« Hollande a installé le doute dans l’opinion, les Français savent désormais que le déficit dépassera les 3% et que la courbe du chômage ne s’inversera pas. Bien plus, les perspectives de sortie de la crise sont inexistantes. » Une déclaration de Michel Fouquet qui met en place un cadre malheureusement juste de la situation économique actuelle. C’est donc confrontés au réel que la base électorale du chef de l’état se dégrade sérieusement et découvre peu à peu l’inexistence de « la solution miracle » ainsi que la détérioration de l’utopie socialiste. A la division interne du gouvernement orchestré par des dissonances viens se cumuler l’opposition politique dont les critiques demeurent toujours aussi virulentes. 

Tant de facteurs qui viennent justifier ce climat d’inquiétude et l’inconfiance de la population.

L’enjeu d’un gouvernement.

Lors de ces prochaines semaines, le président de la république devra s’exprimer devant les Français afin d’éclaircir le tableau politique a venir pour l’instant encore flou et de reconquérir la confiance d’une population trop peu informée. Voyant le rêve Français, qu’il avait promis de réenchanter, se transformer en cauchemar, François Hollande doit orienter son gouvernement, fixer un cap, tenter de résister aux vagues violentes de la crise économique en dispersant ce nuage de fumée, trop longtemps émis autour des vérités.

Share This Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.