NEWSYOUNG
Now Reading:

Stéphane Bern : « Je n’ai pas l’intention de me calmer ! » Interview

Stéphane Bern : « Je n’ai pas l’intention de me calmer ! » Interview
France 2 diffusait hier soir la troisième édition du Village préféré des français. Pour la première fois, Stéphane Bern a annoncé le résultat du concours en direct du village gagnant. Cordes-sur-ciel, dans le Tarn, a été élu devant 21 autres villages issus de chaque région française.
Interview avec cet animateur passionné d’histoire, qui oscille entre livres, radio et télévision.

Le Village préféré des français diffusé hier sur France 2 a réuni 3.3 millions de téléspectateurs, 14,8% de part d’audience. Un score honorable et attendu ?

Oui tout à fait, tout le monde est très content, moi le premier, surtout qu’il y avait de la grosse artillerie en face.

Cordes-sur-ciel (Tarn) a été élu Village préféré des français. Pourquoi selon vous les téléspectateurs de France 2 ont il porté leur choix sur ce village ?

Je comprends que les Français aient été séduits par Cordes-sur-ciel qui est un village absolument magnifique ! Il est caractérisé par son patrimoine remarquable, une vue splendide, des saveurs gourmandes, des spécialités culinaires, et en même temps une vraie convivialité avec les habitants du village. Les votants ont dû être sensibles à cela.

« C’est pour eux la promesse d’un développement économique assez formidable »

Quelles sont les retombées suscitées par le titre de Village préféré des français pour les villages élus en 2012 (Saint-Cirq-Lapopie, Lot) et 2013 (Eguisheim, Haut-Rhin) ?

Les retombées touristiques sont énormes avec entre 50 et 60% de fréquentations en plus. Le tourisme étant l’une des rares activités qui marchent en France et qui est génératrice d’emplois, les villages sont très heureux d’obtenir ce titre de Village préféré des français. C’est pour eux la promesse d’un développement économique assez formidable.

L’émission va-t-elle encore avoir lieu l’année prochaine ou pensez-vous avoir fait le tour ?

Bien sûr, l’émission est amenée à perdurer, c’est un programme désormais établi qui aura encore lieu l’année prochaine. Il y a des milliers de villages en France à découvrir !

Un prime time sur France 2 consacré aux villages français, à l’heure de la mondialisation où les gens ont un style de vie de plus en plus urbain, est-ce un pari pour la chaîne ?

Je ne crois pas car les gens sont les premiers à se plaindre de vivre dans l’anonymat des grandes villes et ont plutôt envie de retrouver une sorte de nostalgie du village.

 « Je n’ai pas l’intention de prendre la place d’Anne Sophie Lapix, rassurez-la »

RTL le matin, Comment ça va bien, Secrets d’histoire, des livres, allez-vous continuer sur ce rythme fou la saison prochaine ?

Écoutez je n’ai pas l’intention de me calmer (rires) ! Je compte bien continuer sur ce rythme-là. Tant que le plaisir est plus important qu’un contrat ou de la surcharge, il faut continuer.

Quel est l’emploi du temps d’une journée type de Stéphane Bern ? Les lecteurs veulent savoir ! Vous tournez au café ?

Je travaille tout le temps… ça commence à 8h à RTL pour mon émission A la bonne heure, et ça se termine tard le soir dans l’écriture. Mais je pense qu’il y a énormément de gens beaucoup plus malheureux que moi donc je ne me plains pas.

« Il n’y a qu’en France que l’on porte au pouvoir des sexagénaires »

Vous confiez cette semaine à Télé-poche que vous vous verriez bien à la présentation de C à vous. Avez eu des nouvelles de leur part ou du moins des réactions ?

On m’a demandé quelle émission j’aimerais bien faire. J’aurais très bien pu répondre Des racines et des ailes… Si j’avais répondu que je n’aimais pas C à vous on aurait dit « Ah ! Il n’aime pas cette émission… », or il se trouve que je l’aime beaucoup ! Mais je n’ai pas l’intention de prendre la place d’Anne Sophie Lapix, rassurez-la. J’ai suffisamment de choses à faire actuellement.

Une petite question d’histoire tout de même. Les monarchies européennes ont été marquées par une succession d’abdications. On peut également penser à la démission de Benoit XVI. Mode passagère ou changement de mentalité selon vous ?

L’allongement de la durée de vie fait qu’évidemment on ne peut plus rester au pouvoir jusqu’à un certain âge. Il n’y a qu’en France que l’on porte au pouvoir des gens qui sont sexagénaires. Dans la plupart des autres pays ce sont des quadras qui prennent les différents postes du pouvoir. C’est un changement de mentalité qui est aussi dans les temps.

 Propos recueillis par Benoît GALLAND

Crédit photo : © ABACA

Share This Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.