NEWSYOUNG
Now Reading:

Un vrai show d’eau.

Un vrai show d’eau.

Vous n’êtes forcément pas passé à côté de l’information ; ce vendredi 8 février, TF1 a lancé son nouveau divertissement « SPLASH, Le Grand Plongeon ». Si, en revanche, vous ne faites pas parti des 6,2 millions de téléspectateurs à avoir suivi ce prime, voici un bref récapitulatif du concept. Quinze personnalités, entrainées par des coachs expérimentés, effectuent divers sauts dans la piscine de Schiltigheim sous les yeux d’un jury composé notamment de Laure Manaudou et Taïg Khris.

Chaque candidat a le droit à un portrait présentant ses motivations et illustrant les étapes de son entraînement puis un temps de concentration avant le grand plongeon et enfin sa réaction. On a donc pu voir Laury Thilleman, Miss France 2011 en bikini jaune ouvrir le bal au plongeoir de 7,5 mètres. S’en sont suivis Jean Luc Lahaye, Nadège de Secret Story ou encore l’ancien rugbyman Christian Califano.

La première chaîne privée hexagonale a, comme à son habitude, provoqué un véritable raz-de-marée de tweets grâce à son prime. Leader vendredi soir dans les gazouillis populaires du réseau social, le mot-dièse #Splash a cependant révélé quelques failles à ce nouveau show ; beaucoup se sont plaints de la lenteur du programme ou des figures pas si spectaculaires que ça. Un lancement en demi teinte donc, puisqu’un grand nombre de personnes se sont intéressés à « SPLASH » sans pour autant apprécier.

Les animateurs, Gérard Vivès, qui n’a pas forcément trouvé sa place au milieu d’Estelle Denis et de Julie Taton, ont tout de même assuré un renouvellement pour TF1 qui ne comptait ses derniers temps que sur Nikos Aliagas, Sandrine Quétier ou Vincent Cerutti.

Un deuxième round est prévu la semaine prochaine avec le reste des prétendants au titre de meilleur plongeur. Ainsi, Christophe Beaugrand tentera lui aussi de se qualifier pour la finale face à, entre autres, Jennifer Lauret et le chanteur Keen’V.

Share This Articles
Written by

Curieux de l'actualité, je suis devenu passionné par le journalisme. Ne laissant aucun domaine de côté, j'ai tout de même une préférence pour les thèmes culturels et sportifs.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.