NEWSYOUNG
Now Reading:

Une solution à la montée du FN : créer un nouveau parti politique

Une solution à la montée du FN : créer un nouveau parti politique

C’est un fait : les Français ne se retrouvent plus dans le paysage politique actuel. Ils ont du mal à y identifier une figure ou des idées qui leur inspirent confiance. Pour y remédier, l’on pourrait créer un nouveau parti politique en France : le parti violet.

Pourquoi violet ? Pour symboliser le mélange du rose-rouge de la gauche et du bleu de la droite. Ce parti se voudrait avant tout transcendantal, dépassant les clivages partisans. Il aurait pour objectif de proposer des idées nouvelles et novatrices pour l’avenir de la France. Il voudrait rassembler plutôt que stigmatiser. Ce parti semble nécessaire pour 3 raisons.

1- Pour répondre à une demande, un besoin

Les Français expriment actuellement une défiance généralisée à l’égard de la classe politique. Beaucoup remettent en cause l’utilité du vote et ont l’impression d’être pris pour des imbéciles. Il faudrait un souffle nouveau pour restaurer leur confiance aujourd’hui largement entachée.

Les politiques se désintéressent de la vie quotidienne des Français pour promouvoir leurs égos, donc les Français se désintéressent de la politique. Le taux d’abstention du premier tour aux dernières élections régionales le prouve : un électeur sur 2 n’a pas jugé utile de se déplacer pour aller voter. Les Français ont besoin d’espoir, de nouveauté et d’un vrai changement.

De plus, la situation économique est telle qu’elle ne pourra être solutionnée que par un gouvernement d’unité nationale, or, cela est devenu complètement impossible tant le système politique actuel est manichéen. Gauche et droite semblent plus occupées à se tirer dans les pattes et à s’opposer par pure logique d’opposition qu’à penser à l’intérêt du pays.

Il faut une ou plusieurs figures novatrices et anticonformistes qui ont des valeurs et qui cessent de penser à leur éventuelle réélection et à leurs intérêts électoraux. La France a besoin de rêver à nouveau.

2- Parce que les partis en place véhiculent une mauvaise image

Les Français en ont ras-le-bol des guerres d’égos qui ont scindé les partis, notamment à droite. Ces-derniers ont trempé dans trop d’affaires louches : les primaires UMP ou l’affaire Bygmalion ne sont que deux exemples parmi tant d’autres. Les Français ne voient plus de structure capable d’apporter des solutions à leurs problèmes, d’où le vote FN par rejet (ou dépit) et le sentiment de colère généralisé.

Autant les Républicains que le PS sont des partis où il y a trop de dissonances et de désaccords internes pour apparaitre comme crédibles aux yeux des électeurs. Mais par dessus tout : beaucoup de débats ont démontré que la frontière gauche/droite n’a plus de sens aujourd’hui ! Il faut un parti capable de transcender les clivages pour l’intérêt de la France.

3- Pour créer une vraie nouvelle identité sur la scène politique

Il est temps de créer un parti dont le souci premier soit le bien-être des Français et non les magouilles politiciennes. Un parti violet, de coalition, renouvellerait totalement la conception de la politique française et cela effacerait, de fait, beaucoup de tensions avec les dirigeants étrangers.

A plus large échelle, un nouveau parti pourrait contribuer à restaurer la grandeur de la France et à en faire un pays qui se donne les moyens de ses ambitions. Ce parti violet serait une occasion idéale d’élargir l’offre politique afin de s’adresser enfin à tous les Français.

Qui pour incarner ce nouveau parti ?

Des figures de proue, aujourd’hui légèrement hors cadre, comme Alain Juppé, Emmanuel Macron, Jean-Louis Borloo, Nathalie Kosciusko-Morizet, Benoist Apparu, Jean-Pierre Raffarin ou Rama Yade seraient peut-être prêts à s’allier pour contrer le FN et bâtir une nouvelle idée de la France.

Mais, avant tout, ce parti s’illustrerait par sa capacité à faire émerger de nouvelles têtes, jeunes et dynamiques, qui assureraient une vraie représentativité des élus.

Alors, chers concitoyens et messieurs et mesdames les politiques, quand serez-vous prêts à sortir du cadre pour engager une vraie révolution violette ?

Share This Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.