NEWSYOUNG
Now Reading:

Zoom sur Louis Witter : photojournaliste de 18 ans

Zoom sur Louis Witter : photojournaliste de 18 ans

Il n’aura que 19 ans fin juillet. Mais au lieu de passer son temps à sortir entre copains et regarder la télé réalité, Louis Witter, photographe reporter, écume les rues et les manifestations en tout genre afin d’immortaliser et de relater l’actualité d’une manière différente, le tout publié sur son site*. Il fait partie de ces jeunes de la soi-disant « génération Y » (ou bien génération Z, on finit par s’y perdre) à émettre un regard neuf et lucide sur notre pays, sur notre monde. Portrait.

"Instants Parisiens"

« Instants Parisiens »

C’est lorsqu’on lui offre un appareil photo à l’âge de dix ans que Louis Witter commence à mitrailler. Pour commencer, il photographie les paysages des Vosges qui l’entourent, mais c’est en emménageant à Paris il y à quelques années qu’il commence ses reportages. Tout d’abord en suivant une usine délocalisée, quelques combats de salariés, puis de jeunes Tunisiens de France. Mais surtout, il acquière sa notoriété en suivant toutes les manifestations concernant le Mariage Pour Tous (autant les manifestations pro-mariage que les antis), des pacifistes aux extrémistes, extrémistes dont il a souvent croisé la route lors de ses reportages : « On m’a beaucoup reproché d’avoir esthétisé des mouvements xénophobes et emplis de haine, ce que je peux comprendre. Mais j’ai pensé à ce moment là qu’il était important de montrer qui ils étaient. On ne pouvait pas se contenter de fermer les yeux et de dire qu’ils représentaient une minorité, alors que partout dans Paris on entendait leurs slogans hurlés à tout va. ». Il tente surtout et réussi avec brio à exposer la société, ses exploits, ses batailles, ses victoires, son quotidien.

"Tension", photo provenant de "La Droite et la Rue" album concourant au Grand Prix Photo Reportage de paris Match

« Tension », photo provenant de « La Droite et la Rue » album concourant au Grand Prix Photo Reportage de Paris Match.

Dix-huit ans, et déjà plusieurs expositions à son actif. Sur l’adolescence, exposée au Sénat, à l’Unesco et à la Sorbonne, sur ce qu’il a pu tirer de son voyage en Chine de l’été 2013 puis une sur ses fameuses « manifs parisiennes » à Paris. Tout ça en préparant son baccalauréat Littéraire. Aujourd’hui il est en école de journalisme parisienne et en stage au Maroc au journal Tel Quel, le premier hebdomadaire du pays. Mais aujourd’hui, il concours pour le Grand Prix Photoreportage* de Paris Match (vous n’avez plus que quelques jours pour voter, donc allez-y ! Ici.).

« Dans dix ans, je me vois là où il y aura des histoires à raconter, des témoignages à rapporter et des choses à dénoncer. »

Celui qui aurait rêvé de photographier les révolutions arabes (notez bien qu’il a séché les cours pour regarder en direct la destitution de Hosni Moubarak en Égypte), aimerait essentiellement couvrir les guerres. D’ailleurs, il fait tout son possible pour pouvoir aller en Ukraine en août prochain. Avec des modèles comme Eliott Erwitt, Robert Capa ou encore Camille Lepage, Louis a quand même une vision assez négative du journalisme de nos jours, même si il souligne bien qu’il ne veut pas être journaliste politique.  : « Maintenant c’est de la communication politique. Mais la jeune génération, les gens que je fréquente, ils ne rêvent que de mettre un grand coup de pied dans la fourmilière figée du journalisme pour en changer les habitudes complaisantes. ». Car le photojournaliste est un grand défenseur de la neutralité, de la liberté de la presse, ainsi que de la rigueur journalistique, choses de plus en plus rares dans les médias actuels. Et quand je lui demande où est ce qu’il se voit dans dix ans? Il me répond :  » Là où il y aura des histoires à raconter, des témoignages à rapporter et des choses à dénoncer. »

"Made In China"

« Made In China »

*Son site : louiswitter.com

*Page Facebook : Louis Witter Photoreporter

Compte Twitter : @LouisWitter

Grand Prix Photo Reportage Paris Match : La Droite et la Rue

Share This Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.